La mare aux mots
Parcourir le tag

Tristesse

Au-delà de la tristesse…

Par 8 avril 2019 Livres Jeunesse

Deux livres pour apprivoiser et surmonter la tristesse : l’histoire d’un renard malheureux que l’on aimerait consoler et d’un lion, pas comme les autres qui se doit de dompter les préjugés !

Le Jardin d’Evan
de Brian Lies (traduit de l’anglais par Françoise de Guibert)
Albin Michel Jeunesse
13,90 €, 290 x 240 mm, 40 pages, imprimé en France, 2019.
Des Lions même pas en cage
Texte dArnaud Tiercelin, illustré par Ella Coutance.
Éditions du Pourquoi pas ?, dans la collection Faire Société
6,50 €, 190 x 135 mm, 32 pages, lieu d’impression non indiqué, 2018.

You Might Also Like

Gérer ses émotions

Par 1 mars 2019 Livres Jeunesse

De nombreux livres sont sortis ces derniers temps sur les émotions, voici une petite sélection d’albums que j’ai reçus sur le sujet, et qui m’ont particulièrement plu.

Une vague de joie pour Éloi
Texte de Kochka, illustré par Sophie Bouxom
Père Castor dans la collection Que d’émotions !
8 €, 200×235 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Une bulle de timidité pour Gabin
Texte de Kochka, illustré par Sophie Bouxom
Père Castor dans la collection Que d’émotions !
8 €, 200×235 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Un bol de tristesse de Nour
Texte de Kochka, illustré par Marie Leghima
Père Castor dans la collection Que d’émotions !
8 €, 200×235 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Un vent de panique pour Charline
Texte de Kochka, illustré par Géraldine Cosneau
Père Castor dans la collection Que d’émotions !
8 €, 200×235 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Non-Non a très honte
Texte de Pauline Pinson, illustré par Magali Le Huche
Tourbillon
10,90 €, 190×197 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2018.
Couleur colère
Texte d‘Emmanuel Trédez, illustré par Amandine Piu
Père Castor
12 €, 180×240 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Le petit livre qui dit c’est pas juste !
Texte de Swann Meralli, illustré par Carole Crouzet
P’titGlénat dans la collection Vitamine
11 €, 257×285 mm, 32 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2018.

You Might Also Like

Grandes questions et petits tracas

Par 8 novembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on s’intéresse à deux petites filles qui sont confrontées à un tas de problèmes grâce à deux albums géniaux : La grande inconnue de Pog et Maurèen Poignonec et Le vide d’Anna Llenas.

La grande inconnue
Texte de Pog, illustré par Maurèen Poignonec
Maison Eliza
13,90 €, 195×246 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.
Le vide
d’Anna Llenas (traduit par Jude des Chênes)
Les 400 coups
18 €, 238×285 mm, 75 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Des histoires (extra)ordinaires

Par 25 octobre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on accompagne deux personnages rocambolesques au gré de leurs aventures : l’enfant aux cheveux d’or de Monsieur Tilali et la petite Mara, une drôle de commerçante dans La petite boutique des objets perdus

Monsieur Tilali
Texte de Sabine du Faÿ, illustré par Eglantine Ceulemans
L’Élan vert
12,70 €, 235×296 mm, 15 pages, imprimé en France, 2016.
La petite boutique des objets perdus
Texte d’Agnès de Lestrade, illustré par Sébastien Chebret
Alice Editions
12 €, 280×200 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Mélancolie

Par 20 janvier 2015 Livres Jeunesse

J’ai toujours beaucoup aimé ce mot : mélancolie. Il est doux à l’oreille et les sons qui le composent vont bien avec sa signification. Les deux albums que je vous présente aujourd’hui, sont pleins de mélancolie, mais pleins de lumière aussi. Ils m’ont serré la gorge et m’ont fait sourire, tout à la fois. Deux coups de cœur !

8 minutes et 19 secondes8 minutes et 19 secondes, c’est le temps qu’il faut à la lumière du Soleil pour parvenir jusqu’à la terre. Si les êtres disparus sont au ciel comme on le raconte parfois, c’est le temps qui sépare les morts des vivants. Quoiqu’il en soit, pour cette enfant, la narratrice de cet album, la vie continue, sans cet être cher qui lui manque tant. C’est son père certainement.
En quelques mots si délicatement choisis et ordonnés, Rascal nous livre un magnifique album sur la mort, l’absence, et la vie qui continue. J’ai eu les larmes aux yeux, devant tant de justesse et de puissance. C’est aussi grâce aux illustrations, si particulières : des photographies douces et travaillées par Hubert Grooteclaes, qui nous plongent dans une ambiance mélancolique, et pleine de douceur.
8 minutes et 19 secondes est un album à part, comme on en voit peu, à la fois émouvant, poignant et lumineux, qui dit peu et suggère beaucoup !

bigoudiBigoudi vit avec Alphonse, son bouledogue. Ils ont leur habitudes, leurs amis, leurs manies et profitent ensemble de la vie et des petits bonheurs quotidiens. Alors quand Alphonse meurt, Bigoudi est effondrée. Elle pleure, elle pleure, elle pleure. Partout et tout le temps. Pour ne plus souffrir, pour ne plus jamais vivre d’émotions et assécher son cœur, elle décide de s’enfermer chez elle, et de plus en sortir. Si elle ne vit plus rien, elle ne ressentira plus rien… C’est sans compter sa rencontre avec un laveur de carreaux, qui s’imposera à elle et lui permettra de reprendre goût à la vie !
Magnifique conte moderne, Bigoudi est un album que l’on lit et relit, encore et encore. On profite du texte plein de sensibilité, de tendresse et d’émotion de Delphine Perret, et on se plonge dans les illustrations délicates de Sébastien Mourrain, colorées par petites touches pour mettre en valeur l’essentiel. À la fois drôle, tendre et émouvante, cette histoire est une douceur à se mettre sous la dent les jours de chagrin, les jours où l’on ne veut voir personne et ne rien faire, les jours gris.
Un album d’une grande sensibilité, un coup de cœur !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Rascal (La boîte à joujoux, L’ours qui danse, Le temps des ours, Le plus joli des rêves et Tout le monde fait caca), Delphine Perret (Pedro Crocodile et George Alligator, Chevalier et Princesses avec gigot, Il était mille fois, Moi, le loup et la cabane et Moi, le loup et les vacances avec pépé) et Sébastien Mourrain (L’homme à la peau d’ours et Émile, le petit fifre) Retrouvez également notre interview de Delphine Perret.

8 minutes et 19 secondes
Texte de Rascal, photographies d’ Hubert Grooteclaes
Pastel
13,50 €, 300 x 200 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2014.
Bigoudi
Texte de Delphine Perret, illustré par Sébastien Mourrain
Les fourmis rouges
13,80 €, 180 x 247 mm, 37 pages, imprimé en Italie, 2014.

À part ça ?

Masashi Kawamura a eu une drôle d’idée. Parcourir les musées et prendre en photo ce que « voit » les personnages, peints ou sculptés, toute la journée. C’est drôle !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange