La mare aux mots
Parcourir le tag

Valérie Weishar-Giulani

Juste une histoire de couleur

Par 11 avril 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on va parler de couleurs…

Gros chagrinNoémie pleure, elle a un gros chagrin. Inquiet, son papa accourt et lui demande ce qu’il se passe. C’est bien simple, Noémie ne veut plus être noire, mais elle veut être blanche comme son papa. Celui-ci décide de lui raconter l’histoire de Boulou la petite chatte noire qui, comme Noémie, voulait être blanche…

Ce n’est pas si courant de voir traiter, dans la littérature jeunesse, le rejet de sa propre couleur, de ses origines. Bien sûr, on ne saura pas pourquoi Noémie ne souhaite plus être noire ou en tout cas pas précisément. Le père de la petite fille va lui raconter une histoire (qu’il crée pour l’occasion), dans laquelle elle va se reconnaître. Une petite chatte que sa famille ne reconnaît plus maintenant qu’elle a changé de couleur. Sa grand-mère lui fera prendre conscience qu’il ne faut pas renier qui l’on est. Alors bien sûr le message n’est pas nouveau (on pense à Shiro le petit chat blanc, notamment), mais le traitement l’est complètement et surtout l’album est graphiquement superbe (faut dire qu’il est signé Rémi Courgeon). Un très bel album pour évoquer le racisme et, au-delà, la différence, avec les plus petits.

Le monde de LéonDans le monde de Léon, tout était en noir et blanc… sauf lui. Imaginez donc à quel point il se sentait différent. Heureusement grâce à Cerise, Azur et Jonquille, trois fées, il allait y avoir bientôt de la couleur partout… et toutes sortes de couleurs !

Ici, on parle légèrement de la différence, l’album nous parle surtout des couleurs (en prenant comme prétexte un monde en noir et blanc et des fées qui vont le coloriser), du résultat que donnent leurs mélanges. Une histoire toute douce et colorée pour apprendre, de façon originale, à nommer les couleurs et apprendre comment les fabriquer.

Le loup qui voulait changer de couleurUn loup se trouvait trop noir, il voulait changer de couleur. Le lundi, il essaya le vert… mais il avait l’air d’une grenouille. Le mardi, il tenta le rouge… mais ça faisait un peu trop Noël et quand on déteste cette fête c’est un peu dommage. Le mercredi, en se couvrant de pétales de roses il devint aussi rose qu’une princesse… c’était un peu ridicule. Allait-il trouver la bonne couleur avant la fin de la semaine ?

On vous a régulièrement parlé du Loup d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier… mais on n’avait jamais parlé du tout premier ! Le loup qui voulait changer de couleur est un album qui a énormément de succès et qu’on retrouve très régulièrement dans les classes de maternelle. On apprend donc des notions comme les jours de la semaine et les couleurs, mais aussi à s’accepter comme on est. Un album plein d’humour qui cartonne auprès des enfants.
Le même vu par La littérature de Judith et Sophie.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Rémi Courgeon (Le grand arbre et autres histoiresContes d’Afrique, Pieds nusToujours debout, Pas de ciel sans oiseaux et Elvis Presley), Bénédicte Carboneill (La vache sans tache et La lampe des jumeaux), Valérie Weihar-Giuliani (Et tu es né…Un dîner entre amis ?Les secrets des fleurs et L’Abécédaire du petit écolier), Manola Caprini (La vache sans tache et Un accordéon sinon rien), Orianne Lallemand (Le loup qui fêtait son anniversaire, Sur les remparts de Saint-MaloLe loup qui n’aimait pas NoëlLes chaussettes de GaspardAu secours ! Un ogre gloutonP’tit loup rentre à l’écoleAu secours ! Une sorcière au nez crochuAu secours ! Un loup tout poilu et Pestouille et Jolicoeur) et Éléonore Thuillier (Le loup qui fêtait son anniversaire, Rosie & Rosette, 100 % pur porc avec un zeste de loupLe loup qui voyageait dans le tempsLe loup qui n’aimait pas NoëlP’tit loup rentre à l’écoleSur la route des formesGros GrisLa jungle en haleineAdam est fortLe grand lapin blancMon papa est un zarzouilleur et Jour de piscine). Retrouvez aussi nos interviews de Rémi Courgeon et Éléonore Thuillier.

Gros chagrin
de Rémi Courgeon
Talents Hauts
12,50 €, 207×228 mm, 26 pages, imprimé en Italie, 2014.
Le monde de Léon
Texte de Bénédicte Carboneill et Valérie Weishar-Giuliani, illustré par Manola Caprini
Les éditions du Pas de l’échelle
10,45 €, 240×200 mm, 36 pages, imprimé en République Tchèque, 2014.
Le loup qui voulait changer de couleur
Texte de Orianne Lallemand, illustré par Éléonore Thuillier
Auzou dans la collection Mes p’tits albums
5,95 €, 210×215 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2009.

À part ça ?

Envie de livres de fesses pour la jeunesse ? Une sélection sur BoDoï !

Gabriel

You Might Also Like

Un bébé ? Mais ça sert à quoi ? (+ concours)

Par 21 février 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui trois livres qui parlent d’un bébé qui arrive.

Petit MinusUn bébé c’est pas génial… ça fait du bruit, ça bave et ça sert à rien ! Pourtant il va bien falloir s’y faire… il va y avoir un bébé à la maison. En plus faut lui trouver un nom à ce truc ! « Numéro 2 » ? « Petit Krado » ? Et pourquoi pas « Minus » ? Les parents n’ont pas l’air enchantés…

Voilà un album que j’adore. C’est drôle et poétique, c’est un peu piquant, on ne prend pas petit Minusles enfants pour des idiots, on raconte ici ce qu’ils pensent vraiment, ce qu’ils vivent. Parce qu’elle a raison cette future grande sœur, un bébé c’est pas que du bonheur ! Ce sont des nuits écourtées, des odeurs pas toujours sympa… mais en même temps… Car oui évidemment la petite fille va bien se rendre compte qu’un bébé, malgré ses défauts, c’est quand même pas mal ! Séverine Vidal signe un de ses meilleurs textes, d’après moi. Elle alterne les souvenirs et pensées de celle qui va devenir une grande sœur avec les scènes du jour J (le bébé est né). Cécile Vangout avec son dessin plein de poésie et de délicatesse ajoute énormément de tendresse à cet album et souligne son côté piquant. Une vraie réussite !

Et tu es néD’abord il y a eu la rencontre des parents, leur amour… et tu es né…

Ici les parents s’adressent donc à l’enfant, celui qui est né de l’amour de deux personnes, cet amour qui fait qu’il existe. On parle des moments où on le sent bouger dans le ventre, Et tu es néde la première fois où on le voit en échographie, de la préparation de sa chambre et enfin de son arrivée. C’est avec des petites phrases simples et délicates que Valérie Weishar Guiliani nous parle de la naissance et de ce qui la précède, de la magie qui  fait qu’un être nait. Ici aussi le livre est illustré par la talentueuse Cécile Vangout mais dans un style très différent. Elle n’utilise ici que du rouge (comme dans Lulu et Moussu) et j’avoue que j’ai un gros faible pour ce genre d’illustrations. Là aussi c’est délicat et poétique. Ce sont d’ailleurs deux mots qui décrivent bien cet album, délicat et poétique.

Oh ! un bébé !Oh ! Un bébé ! Il est devant la porte dans un panier accompagné d’un mot… ah zut c’est Joé qui demande de garder ce bébé jusqu’à ce soir… d’accord (de toute façon plus le choix, il est là !) mais on en fait quoi ? Comment ça marche un bébé ? Comment on l’occupe ?

Beaucoup d’humour ici aussi dans Oh ! Un bébé ! Tim ne sait pas du tout comment s’occuper de ce petit être et il va Oh ! Un bébé !tenter des choses et voir que finalement ce n’est pas si compliqué. On parle ici d’apprendre à vivre avec un bébé qui arrive dans la maison, à s’en occuper et même si ici il n’est pas question de fratrie il est évident que les enfants qui viennent de devenir grand frère ou grande sœur vont se reconnaître dans les questionnements de Tim. J’aime beaucoup les textes de Véronique Mazière, j’avais déjà beaucoup aimé Bonjour, bonsoir avec les mêmes personnages. Ses textes paraissent très simples mais sont percutants pour les jeunes enfants, ils leur parlent vraiment.

Quelques pas de plus…
Retrouvez :
– d’autres livres sur la naissance.
Séverine Vidal en interview sur le blog et nos chroniques de ses autres livres : Le laboureur de nuages & autres petits métiers imaginaires, La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps.

– notre interview de Cécile Vangout et nos chroniques de ses livres : Est-ce que vous m’aimerez encore… ?, Lulu et Moussu, Je n’irai pas !, J’attends Mamy et Giga Boy.
– nos autres chroniques de livres écrits par Valérie Weishar-Giulani : Un dîner entre amis ?, Les secrets des fleurs et L’Abécédaire du petit écolier.
– nos autres chroniques de livres de Véronique MazièreRegarde-toi dans le miroir… et fais comme moi et Bonjour, bonsoir.

Petit Minus
de Séverine Vidal, illustré par Cécile Vangout
L’élan vert dans la collection Les petits m
11,20€, 230×231 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013.
Et tu es né…
de Valérie Weishar-Giulani, illustré par Cécile Vangout
L’élan vert dans la collection Roudoudou
10,20€, 218×217 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2012.
Oh ! Un bébé !
de Véronique Mazière
Didier Jeunesse dans la collection Les histoires de Tim & Joé
11,90€, 206×209 mm, 26 pages, imprimé en France sur papier recyclé, 2013.

A part ça ?

Vous voulez gagner un exemplaire de Petit Minus ? Rendez-vous ici !

Gabriel

You Might Also Like

C’est bizarre ce que tu manges…

Par 17 décembre 2012 Livres Jeunesse

Une petite sélection de livres autour de la nourriture… parfois pas celle à laquelle on s’attend !

UN DINER ENTRE AMIS ?Grégoire le loup a faim… tellement faim… Alors qu’il se promène dans la forêt il croise le petit chaperon rouge. Oh je sais ce que vous allez me dire, vous connaissez l’histoire… Mais non non vous connaissez celle des grands parents de nos héros (le grand méchant loup est le grand-père de Grégoire et la grand-mère du petit chaperon rouge de cette Un diner entre amis ?histoire portait déjà le même vêtement). Grégoire lui est un loup sympa… mais il a faim ! Il faut lutter et ne pas manger la petite fille. Celle-ci lui propose de venir manger de la galette chez sa grand-mère. En chemin ils croisent les trois petits cochons (qui ont construit leur maison en béton), une chèvre sans ses sept chevreaux, sa cousine (qui appartient à Monsieur Seguin) et Pierre. Tout ce petit monde se dirige vers la maison de la grand-mère avec l’angoisse de ce loup qui a quand même des dents bien pointues…

J’ai adoré cette histoire basée sur Un diner entre amis ?des contes connus. On voit régulièrement  des albums de ce type et c’est pas toujours réussi. Ici Valérie Weishar Giuliani signe un très beau texte, original et drôle, piquant, absolument pas mièvre. Les illustrations de Claire Chavenaud sont absolument superbes. Comme toujours j’ai du mal à savoir quelles sont les techniques utilisées mais on reconnaît du collage, du crayonné, je pense qu’il y a de la peinture,… toujours est-il qu’esthétiquement le livre est superbe. Une vraie réussite !

P'tit biscuitC’est l’histoire d’une grand-mère qui vivait seule et qui décidât de se cuisiner un petit bonhomme de pain d’épices… seulement voilà, le P’tit Biscuit, à peine sorti du four, prit la poudre d’escampette ! Mais en chemin il va rencontrer une souris, un serpent, un hibou et un loup et tous vont croquer un morceau de son corps… Comment tout ça finira-t-il ?

Là aussi vous avez certainement P'tit biscuit ou l'histoire du bonhomme de pain d'épicesl’impression de connaître l’histoire, sauf que la géniale Cécile Hudriser se sert du classique Petit bonhomme de pain d’épices et nous en livre sa version un peu plus cruelle mais surtout très (méchamment) drôle et très esthétique. La fin est un pur régal, on ne s’y attend pas du tout (et généralement on revient en arrière pour être sûr de ce qu’on vient de voir). Les illustrations sont absolument superbes (c’est Cécile Hudrisier…). Une histoire rythmée, pleine de surprise que les enfants vont adorer écouter et que vous-même allez adorer leur lire.

Bon anniversaire Gaston !C’est l’anniversaire de Gaston le hérisson, tous ses amis se mettent d’accord : il faut lui confectionner un gâteau ! Le souci c’est que les carottes ne sont pas mûres donc Lapin passe son tour, tout comme l’Écureuil qui n’a plus une seule noisette, même chose pour la Taupe qui ne trouve plus ses pommes de terre… Bon Anniversaire GastonLa mouche va donc s’en charger… mais une mouche ça fait un gâteau avec quoi ?

Un tout petit album (pour les petits) qui commence de façon « mignonne » avec ses petits animaux et dont la chute est assez inattendue. Ici elle nous a beaucoup fait rire et je parie qu’elle fera rire vos enfants. Une histoire très drôle pleine de malice sur l’amitié, le partage et les gâteaux aux saveurs étranges…

Magique ! (oqo)Y’a pas que les loups qui ont faim dans les histoires, parfois il y a aussi les bébés ! Oscar garde le bébé de sa tante Daphné mais celui-ci hurle… pas de doute il a faim ! Il n’y a rien Magiquedans le frigo on file donc à la boulangerie… sauf que le boulanger lui explique qu’on ne donne pas de beignets au bébés ! Allez zou chez le primeur ! Ici Oscar ne trouve pas non plus son bonheur car visiblement les bébés ne mangent pas de carottes… Même déconvenues avec les œufs, le poisson et le jambon… ça mange quoi alors un bébé ? Et si on allait chercher sa maman, elle a certainement la réponse… (et celle-ci sera « magique » !)

Un très très bel album qui parle de Magique !l’allaitement (il y en a très peu sur le sujet) et qui illustre bien le côté magique de la chose tel que le voient les enfants. Oqo fait toujours de très beaux livres, ici on retrouve les superbes collages pleins de détails de Madalena Matoso qui illustrent parfaitement cette histoire rythmée et pleine d’humour et de poésie.

On termine avec une histoire où la encore ce que mangent certains intrigue les autres…

Dieu à la cantineUn enfant ne comprend pas… certains de ses copains ont du steak haché à la place du jambon à la cantine, paraîtrait qu’ils sont « muse ulman » (muse, le mot lui dit quelque chose mais ulman… ça ressemble juste à allemand !). Bon et puis y’a cette histoire de « rame à dent » aussi…  Apparemment c’est en rapport avec leur dieu… Le héros de l’histoire a bien un dieu aussi mais qui apporte des cadeaux à Noël… il est bien plus sympa !

Ah la religion et les enfants… Pas toujours évident pour eux de comprendre que tout le Dalcextraitmonde ne pense pas pareil, que ce qu’on leur dit à la maison (croyances en tout genre) n’est pas valable pour leurs camarades. Laurent Sauval a su parfaitement retranscrire ici les dialogues parfois surréalistes entre les enfants, leurs incompréhensions. C’est drôle et très bien trouvé et ça permet surtout d’aborder le thème des religions avec les petits. Les illustrations sont très colorées et rendent l’album encore plus vivant, moderne. C’est vraiment bien que ce genre d’album existe, sans aucun parti pris, sans jugement. Bravo à L’initiale (une des rares maisons d’édition qui prend des risques en sortant des albums pas forcément consensuels) de l’avoir édité.
Vous pouvez le feuilleter ici.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué…
… des livres écrits par Valérie Weishar Giuliani : Les secrets des fleurs et L’Abécédaire du petit écolier.
… des livres de Cécile Hudrisier : La grosse faim de P’tit BonhommeComptines pour chanter en anglais,Le fil rouge, Chansons pour chanter Noël et Comptines pour chanter la ferme. Nous avons aussi interviewé Cécile Hudrisier (elle nous avait d’ailleurs parlé de P’tit Biscuit).
… des livres d’Agnès de Lestrade : Les pendules de Dana et Les baisers de Cornélius.
… des livres illustrés par Madelena Matoso : La charade des animaux, Se balader et Les mille blancs des esquimaux.
… des livres illustrés par Caroline Dalla : C’est fermé et l’Abécédaire.

Un dîner entre amis ?
de Valérie Weishar Giuliani, illustré Claire Chavenaud
Éponymes Jeunesse
10€, 210×297 mm, 40 pages, imprimé en CEE, 2012.
P’tit biscuit ou L’histoire du bonhomme de pain d’épices qui ne voulut pas finir en miette
de Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse
12,90€, 230×188 mm, 36 pages, imprimé en France sur papier recyclé
Bon Anniversaire, Gaston !
d’Agnès de Lestrade, illustré par Benjamin Bécue
Balivernes Éditions
9€, 170×170 mm, 24 pages, imprimé en Espagne, 2012.
Magique !
de Charo Pita, illustré par Madalena Matoso
OQO dans la collection O
14€, 250×230 mm, 36 pages, imprimé au Portugal, 2012.
Dieu à la cantine
de Laurent Sauval, illustré par Caroline Dalla
L’initiale
11,16€, 165×165 mm, 20 pages, imprimé en Italie, 2009.

A part ça ?

Peu de concours chez nous en ce moment, si vous voulez gagner des livres allez faire un tour chez Maman baobab !

Gabriel

You Might Also Like

Le pouvoir des mots, du coeur et des fleurs !

Par 3 janvier 2012 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je mets à l’honneur Les Editions des Samsara avec trois jolis albums.
On commence par Les secrets des fleurs écrit par Valérie Weishar-Giulani et illustré par Laure Phélipon.

Un album original puisqu’il est constitué de deux parties : dans un premier temps, on suit l’histoire de petites fées des fleurs qui sont invitées par le prince à un bal. On découvre alors le caractère de chacune grâce à une courte description et à une grande et douce illustration. C’est un peu une initiation au langage des fleurs si complexe ! Coquelicot est fragile, Marguerite épanouie, Chardon mal-aimée,… Le texte est court mais souvent poétique, et les illustrations sont très jolies.
Puis, dans la seconde moitié du livre, les lectrices (ou lecteurs d’ailleurs) ont accès à un carnet plus documentaire sur chacune des fleurs avec un espace pour faire sécher un exemplaire de chaque et prendre des notes. Les explications sont souvent données sous forme de petit poème et l’ensemble est vraiment très doux. Nul doute que bon nombre de petits rêveurs et d’amoureux de la nature seront sensibles au charme de ce bel album !

On reste avec Laure Phélipon pour découvrir le second album : Histoires de coeurs qu’elle a cette fois également écrit. Cette fois, toujours avec des illustrations douces, vives et pleines de poésie, on voyage à travers les expressions de la langue française qui contiennent le mot cœur ! Et il y en a un sacré nombre : mettre du cœur à l’ouvrage, en avoir le cœur net, être un vrai cœur d’artichaut… Sur fond d’une belle histoire d’amitié entre Quentin et Leila, on découvre toutes ces expressions illustrées ! Et on se rend compte de la richesse de tous ces mots, qui aident souvent à traduire des sentiments ! C’est vraiment une belle histoire servie par des illustrations pleines de douceur et de poésie comme Laure Phélipon en a décidément le secret !

Et enfin, on revient à Valérie Weishar-Giulani qui signe L’abécédaire du petit écolier, illustré par Chadia Chaïbi-Loueslati (dont Gabriel vous avait déjà parlé ici)Ce petit album à couverture souple présente sur chaque double page une lettre de l’alphabet, initiale d’un mot qui a toujours un lien avec le quotidien des petits écoliers, et une belle illustration. De l’Odeur des cahiers neufs (qui m’est si chère, vous l’aurez compris) aux Nuages dans lesquels on s’évade parfois pendant la leçon, sans oublier les Echanges de la cour de récréation, l’école n’est décidément pas un endroit où rien ne se passe ! Nombreux seront ceux qui se reconnaîtront dans ces jolis dessins !

Les secrets des fleurs, Valérie  Weishar-Giulani et Laure Phélipon
Public : Lecteurs débutants/Lecteurs confirmés
Prix : 12 €

Histoires de coeurs, Laure Phélipon
Public : A leur lire/Lecteurs débutants/Lecteurs confirmés
Prix : 12 €

L’Abécédaire du petit écolier, Valérie Weishar-Giulani et Chadia Chaïbi Loueslati
Public: A leur lire/Lecteurs débutants
Prix : 10 €

Tous trois aux Editions du Samsara.

——————————————————————————————————————–

A part ça ?

Depuis le mois de Décembre, France 5 diffuse Mouk, dessin animé adapté des célèbres livres de Marc Boutavant. Dans chaque épisode, Mouk et ses amis découvrent un nouveau coin de la planète, à vélo. Il y a même un mini-site dédié sur le site de la chaîne pour retrouver les personnages !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange