La mare aux mots
Parcourir le tag

Vivilablonde

On ne va pas s’ennuyer pendant les vacances !

Par 19 décembre 2014 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

C’est presque une tradition chez La mare aux mots, avant les vacances il faut une chronique loisirs créatifs ! Car pendant ce genre de période, il faut occuper les enfants ! (et demain, on continuera un peu sur le thème puisqu’on parlera cuisine !)

Mes poupées à décorerOn commence par habiller des poupées grâce à une maison d’édition qu’on aime beaucoup : Le vengeur masqué. Quatre silhouettes cartonnées sont fournies, on peut les colorier… ou pas ! Et des tas de vêtements sont proposés ! On pourra les habiller à la mode des saisons de l’année et là aussi on peut colorier ! La petite mallette propose aussi des socles pour mettre les poupées debout (et pourquoi ne pas en faire de la déco) et un livret pour nous donner des idées. Les vêtements s’accrochent grâce à des encoches (mais ne sont pas toujours faciles à « encocher ») et donc on peut changer les poupées. Tout se range dans la boîte qui se referme grâce à un bouton pression et elle se transporte facilement avec sa poignée. Ludique et pratique, donc, mais aussi esthétique grâce aux jolies illustrations de Gaëlle Duhazé !

 Inès La StylisteC’est un peu le même principe avec Inès La Styliste et Manon La Princesse, deux coffrets sortis chez Hugo Jeunesse et illustrés par Vivi La Blonde, sauf qu’ici la poupée est en plastique souple et les vêtements sont des autocollants repositionnables. Ici, on pourra habiller les deux jeunes filles suivant l’aventure qui nous est contée dans les livres qui les accompagnent. Ici aussi, tout se remet ensuite dans le petit coffret. Même si j’avoue trouver Mes poupées à décorer plus ludique, plus pratique et plus esthétique, je sens que le côté « histoire » des personnages va plaire et qu’il y aura des fans de ces deux coffrets-là.

Festive animal kit On décore un peu ? Festive animal kit de chez Mibo propose des animaux à découper pour faire des guirlandes, des déco à poser ou à mettre dans le sapin ou pourquoi pas décorer des cadeaux ! Même si le thème est un peu Noël, c’est tellement joli qu’on peut les laisser toute l’année ! Le principe est très simple, les formes sont prédécoupées, on les détache et l’on peut soit les poser sur des supports (fournis) soit passer un fil dans un trou prédécoupé. Petit plus (pas si petit d’ailleurs), ici c’est du papier recyclé et des encres végétales… bref on adore ! La maison va être super jolie grâce aux animaux très graphiques de ce joli pack.

Tout en carton !Maintenant, on va travailler un peu avec les enfants, et l’on va même recycler ! Grâce à Delphine Doreau (qu’on aime décidément beaucoup), on va créer des maisons de poupées, des fusées pour les jouets et même de vraies cabanes en carton ! On a chaque fois la liste de matériel nécessaire, les patrons et vraiment tout est expliqué clairement, longuement, avec détails. C’est richement illustré et le résultat a l’air franchement superbe (mais mon honnêteté habituelle me force à vous dire que par manque de temps je n’ai pas encore pu tester).
Encore un super livre d’activités proposé par un auteur qui ne manque pas d’idées géniales pour occuper les enfants !

bracelets du mondePour terminer, on fait des bracelets ? Dans le coffret Bracelets du monde, on va trouver du fil, des perles, des sequins, des boutons… et un livret pour nous donner pleins de conseils pour utiliser tout ça ! On va pouvoir suivre les modèles pour fabriquer des bracelets shambala (Tibet), Kumihimo (Japon), tahitien, indien… et pourquoi pas en offrir à Noël ? (c’est tellement plus sympa d’offrir des cadeaux faits main) Dans le livret on trouve des conseils sur les couleurs, la mode, les accessoires… seul bémol, tout est au féminin ! (erreur que le dossier ne presse n’a pas fait d’ailleurs !) Mais bon ne boudons pas notre plaisir et filles comme garçons, tous autour de la table pour un super atelier bracelets !

Quelques pas de plus…
Une sélection de cahiers d’activités et de loisirs créatifs regroupés dans un tableau pinterest.

Mes poupées à décorer
Illustrations de Gaëlle Duhazé, texte de Sophie Amen
Le vengeur masqué
16,50 €, 225×180 mm,12 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Inès la styliste
Texte de Marion Besnard, illustré par Vivilablonde
Hugo Jeunesse dans la collection Habille ta poupée
14,95 €, 150×210 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2014.
Manon la princesse
Texte de Marion Besnard, illustré par Vivilablonde
Hugo Jeunesse dans la collection Habille ta poupée
14,95 €, 150×210 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2014.
Festive Animal Kit
Illustrations de Madeleine Rogers
Mibo / Coq en pâte
Autour de 12 €, imprimé en UK sur papier recyclé, 2014.
Tout en carton !
de Delphine Doreau
Eyrolles Jeunesse
13,90 €, 195×260 mm, 60 pages, imprimé en Chine, 2014.
Bracelets du monde
de Karine Thiboult, illustré par Lili La Baleine
2 coqs d’or dans la collection Mon petit coffret
10,95 €, 130×180 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Un à part ça spécial presse ça vous tente ? Surtout qu’offrir un abonnement c’est un super cadeau de Noël (car il dure toute l’année !). Quatre revues/journal 100 % SANS PUB !

Revues décembre 2014On commence avec mon magazine préféré, Cram Cram ! Le magazine jeunesse qui voyage nous amène cette fois au Chili ! Comme d’habitude, c’est grâce à une famille qui a fait le voyage qu’on découvre le pays, les habitants, la faune et la flore locale… Les photos sont superbes et l’on fait un beau voyage sans quitter sa chambre ! On retrouve les rubriques habituelles : blagues, animaux du mois (le lama), de grandes histoires (Le cavalier, le renard et l’œuf de jument et La princesse qui allait jouer aux échecs au bout du monde, toutes deux illustrées par Lucie Riolland), le jouet de grand-père Daniel (une famille hérisson qu’on va fabriquer avec des cardères), du loisir créatif et une recette ! Encore un super numéro, pour cette super revue !
Plus d’infos : http://www.cramcram.fr.

Une autre revue qu’on adore, La petite salamandre ! La revue des enfants curieux de nature. Au programme : rencontre avec le rougegorge, apprendre à différencier une châtaigne et un marron d’inde, un dossier sur le bouquetin (avec de magnifiques photos comme d’habitude) et puis des jeux, des BDs, des loisirs créatifs, une recette, des astuces, le courrier des lecteurs, des conseils lectures, un poster… Il y a de quoi lire ! Les amoureux de la nature se régalent !
Plus d’infos : http://www.petitesalamandre.net.

La Hulotte est de retour ! Le journal le plus lu dans les terriers s’intéresse cette fois-ci à la mulette perlière (ou moule perlière ou moule d’eau douce). Et comme d’habitude avec cette revue (plus proche du livre finalement) on va TOUT savoir ! C’est chaque fois un dossier hyper complet, très documenté. Et c’est tellement bourré d’humour, de clin d’œil qu’on ne s’ennuie pas une seconde ! La Hulotte c’est une super revue, disponible uniquement par abonnement, qui est capable de nous intéresser à des animaux qui ne nous attireraient pas vraiment au départ. Un magazine qui existe depuis plus de quarante ans et dont on garde tous les numéros précieusement !
Plus d’infos : http://www.lahulotte.fr.

On termine avec Biscoto, le journal plus fort que costaud ! Cette fois-ci ce journal qui met la banane est un spécial Le poil de la bête ! BD, nouvelles, jeux, poster, blagues… bref le programme habituel (de qualité) de ce journal original. Les fans de BD l’adorent, ça change totalement de ce qu’on trouve en presse jeunesse… on est fan ! Et si ça nous aide à reprendre du poil de la bête…
Plus d’infos : http://biscotojournal.com.

Gabriel

You Might Also Like

Entre les petites mains, ils ne craignent… pas grand-chose !

Par 16 février 2014 Livres Jeunesse

Une nouvelle sélection de livres cartonnés qu’on peut laisser aux tout-petits sans trop de risques.

Mon imagier des animaux familiers Et l’on commence par une collection qu’on connaît bien : les Kididoc. Deux nouveaux imagiers signés Nathalie Choux, Mon imagier des jouets et Mon imagier des animaux familiers. Dans le premier, les enfants vont donc retrouver le tambour, la dînette, les cubes, la pâte à modeler… et comme chaque fois dans les Kididoc on va aussi manipuler : bouger les pièces du puzzle, faire écrire des crayons de couleur… bien entendu, c’est en manipulant des volets épais qui sont solides (c’est une des choses que je préfère dans les Kididoc, ils ont vraiment trouvé un système pour que l’enfant puisse faire bouger les animations sans que ça soit fragile). Mon imagier des jouetsDans Mes animaux familiers, même principe on va manipuler la langue du chien pour lui faire lécher son écuelle, passer une pelote de laine d’un chat à l’autre ou tourner la roue du hamster. On retrouve donc ici le nom des animaux familiers les plus courants, du chien à la souris en passant par les poissons ou les lapins. Dans les deux ouvrages, comme dans chaque Kididoc il y a des petites questions à poser à l’enfant pour lui faire deviner des petites choses ou pour lui faire exprimer ses goûts. Une collection solide et colorée, parfaite pour les tout-petits !


On joue ! Toujours chez Nathan, une autre collection dont on vous a déjà parlé et que j’aime beaucoup : les Petit Nathan. Deux nouveaux livres dans la collection : On joue ! et On mange ! Dans le premier, on fait la course avec un petit singe. Sur un vélo, dans une voiture de course, dans une fusée et même sur un terrain de foot tout va très vite, il faut faire tourner la roue pour être encore plus rapide (attention aux parents qui détestent les bruits, la roue n’est pas silencieuse !). Dans on mange !, on part à la On mange !rencontre d’un petit lapin qui grignote sa chaussure, croque dans une pomme de pin, goûte du sable et même un livre ! Heureusement, ses parents sont là pour lui rappeler que le mieux c’est de croquer dans des carottes ! Ici, rien à tourner, mais des coins du livre en matière à mordiller (comme les anneaux de dentition). Petit bémol tout de même, expliquer aux enfants qu’un livre ne se mange pas… avec un livre dont les coins se mordillent… Deux albums conçus par une spécialiste du développement des tout-petits, avec des illustrations vives et colorées d’Emiri Hayashi.

Je Sais Faire Toute SeuleToujours chez Nathan (qui fait quand même beaucoup de livres cartonnés pour les tout-petits), deux ouvrages dans une nouvelle collection au graphisme vintage : Je sais faire toute seule et Maintenant je suis grand. Dans le premier, une petite fille nous raconte qu’elle choisit ses vêtements, se mouche, mange sa pomme, éteint sa lumière… sans l’aide de personne. Maintenant Je Suis GrandDans le second, un petit garçon nous explique que depuis qu’il a grandi il peut cueillir ses pommes, courir, jouer dans les vagues… Même si c’est un peu étrange d’avoir sorti une version fille et une version garçon, j’adore le graphisme de ces deux livres cartonnés qu’on pourrait prendre pour des rééditions de livres anciens. Ce genre d’illustrations est un peu à la mode, mais personnellement ce n’est pas pour me déplaire ! Deux petites histoires plaisantes aux illustrations rétro.

À croquer ! Avez-vous déjà fait le poireau ? Je suis certain que quelqu’un vous a déjà couru sur le haricot… Vous êtes plutôt blanc comme une endive ou rouge comme une tomate ? Vous l’aurez compris, on va jouer avec la langue française et les expressions autour des fruits et des légumes. Un petit livre cartonné signé Modeste Madoré et sorti chez Océan éditions qui va permettre d’apprendre le nom de ces choses qu’on mange. Des illustrations pleines d’humour pour un petit album vraiment original et très réussi.

Un énorme câlin pour Martin !Envie d’un énorme câlin ? Je vous présente Martin ! On a l’habitude des livres avec une marionnette à doigt, ici c’est un grand livre avec une grande marionnette pour la main entière ! Un énorme câlin pour Martin ! nous raconte l’histoire de l’ours Martin qui a envie de faire un câlin à ses amis… mais ce ne sera pas si facile que ça ! L’histoire est surtout un prétexte pour faire participer les enfants (ils doivent faire un câlin à la marionnette), on peut la raconter en la jouant complètement. En général, les enfants adorent !


Y A Plus De PlaceY’a plus de place ? Si si c’est l’avantage d’un blog par rapport à un journal papier, on peut en mettre autant qu’on veut ! Un nouvel album de Malika Doray nous ravit toujours. Ici, on va partir en voyage sur un bateau… s’il y a une place pour nous ! En effet la barque se rempli petit à petit et l’on a beau se dire qu’il n’y a plus de place on n’ose pas refuser à l’ami qu’on croise de se joindre à nous. Sauf qu’au bout d’un moment… Alors on pense bien sûr à La mouffle avec cette histoire pleine d’humour, personnellement je suis très fan du graphisme épuré de Malika Doray et ses livres sont toujours parfaitement adaptés aux tout-petits (qui n’ont pas besoin de 1001 détails et voient surtout les contrastes forts). Encore un très bel ouvrage signé par une illustratrice qu’on aime décidément beaucoup.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Nathalie Choux (Coccinelle ouvre ses ailesLa poulette et les trois maisonnettes, Mon imagier de la famille, Chevaliers, Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées, Mon imagier de la maison, Mon imagier des formes, Mon imagier de Noël, L’ogresse poilueDe vrais amis, Mon imagier des saisons et Mon imagier de la nuit), Christel Denolle et Emiri Hayashi (Regarde comme je t’aimeBonne nuit Rosalie, Bonjour mon bébé !, Coucou les animaux !, On se cache ?, On s’habille ? et On fait du bruit !), Emiri Hayashi sans Christelle Denolle  (Regarde dans la neige et Regarde dans la mer) et Malika Doray (Un manteau de pluie pour la fourmi…, 4 petits livres de saisons, Le grand livre de tout même de petits pois, Le mariage, une histoire à colorier, Nous ce qu’on préfère, Près du grand érable, Dans le ventre des dames, des fois, il y a un bébé… et Quand ils ont su…). Nous avons également déjà interviewé Malika Doray.

Mon imagier des animaux familiers
de Nathalie Choux
Nathan dans la collection Kididoc
7,95 €, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014.
Mon imagier des jouets
de Nathalie Choux
Nathan dans la collection Kididoc
7,95 €, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014.
On joue !
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 177×178 mm, 10 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
On mange !
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 177×178 mm, 10 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Je sais faire toute seule
Texte de Stephen Krensky (traduteur non indiqué), illustré par Sara Gillingham
Nathan
7,90 €, 165×227 mm, 12 pages, imprimé en Allemagne, 2014.
Maintenant je suis grand
Texte de Stephen Krensky (traduteur non indiqué), illustré par Sara Gillingham
Nathan
7,90 €, 165×227 mm, 12 pages, imprimé en Allemagne, 2014.
À croquer !
de Modeste Madoré
Océan éditions dans la collection Océan Baba
9,50 €, 150×150 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Un énorme câlin pour Martin !
Texte de David Melling (traduit par Hugless Douglas)
Larousse
14,90 €, 270×274 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Y’a plus de place
de Malika Doray
École des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70 €, 180×240 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2014.

À part ça ?

Avec mamanAh les relations parents/enfants… Ça ne s’arrête pas à l’enfance ! C’est avec beaucoup d’humour qu’Alban Orsini croque une relation au quotidien entre une mère et son fils à travers leurs SMS. Vous avez peut-être (certainement même) déjà lu ces échanges sur le blog Avec Maman (ou sur les réseaux sociaux), des captures d’écran du téléphone d’un fils mettant en ligne ses conversations avec sa mère. Certains se sont même demandés si c’étaient de vrais messages ou si c’était une fiction… Avec la sortie du livre Avec Maman plus de doutes, il y avait bien un auteur derrière tout ça. Voici donc rassemblés plus de 350 échanges souvent hilarants, souvent tendres entre un fils (généralement exaspéré) et sa mère (qui découvre les nouvelles technologies). J’ai beaucoup souri à la lecture de ces conversations, j’ai parfois ri et j’ai même eu la larme à l’œil à la fin. C’est vraiment très bien fait, pas juste des SMS balancés comme ça, il y a vraiment une trame dramatique, un scénario, c’est bourré de clins d’œil, on recroise des personnages au fur et à mesure des échanges (le voisin Boris, Diane la petite amie du fils, Grisouille le chat confié à la mère, le Grapfenstrüc, la grand-mère…). Et parce que rien ne vaut des extraits, allez-voir certains de ces échanges sur le blog. Le livre est illustré par Vivilablonde (Les petites filles top-modèles). Un très bel ouvrage qui prouve qu’on peut faire passer énormément avec une forme d’écriture surprenante.
Avec Maman, Alban Orsini, Chiflet & Cie, 12,95 €.

Gabriel

You Might Also Like

Victimes de la mode

Par 10 janvier 2013 Livres Jeunesse

Les petites filles top-modèlesDiane a un bouton sur le nez, mais pas un petit bouton, un bouton dans le genre spot, du genre qu’on ne voit que ça. Gênant… surtout quand on est top-modèle ! A 11 ans Diane est le top-modèle star de Rond-Point, une marque de vêtements de luxe. Elle a commencé très tôt d’ailleurs, poussée par ses parents… mais si ce bouton était annonciateur de changement ?

Après avoir lu La pouilleuse, je découvre une tout autre Clémentine Beauvais avec ce Les petites filles top-modèlesroman pour jeunes lecteurs (La pouilleuse était plutôt destiné aux ados). Ici elle aborde le sujet des enfants dont les parents (car ce sont quand même rarement les enfants qui en font le choix) leur font faire du mannequinat. Très vite lancé sous le feu des projecteurs et très vite sortis… Diane va se rendre compte qu’elle n’est pas irremplaçable, qu’à 11 ans déjà on veut l’éjecter pour mettre une plus jeune à sa place. Un très bon roman jeune lecteurs, plein d’humour et très bien écrit, sur ce milieu pas très angélique.

Prune cherche son style Prune, on la connaît bien ici (et si ce n’est pas votre cas, voir Prune 1, 2 et 3). Avec son chat Trastrof, son poisson rouge Bernie-la-Bernouille, ses parents divorcés et sa robe rouge… ah ben non justement ! Prune a décidé de ne plus porter sa fameuse robe qu’elle portait toujoursPrune cherche son style . Prune a décidé de  changer de style… enfin faut juste trouver lequel…

C’est toujours un bonheur de retrouver Prune, le personnage de 8 ans créé par Séverine Vidal. Prune est piquante et drôle et en même temps terriblement attachante. Ici donc elle cherche son style, va s’essayer au gothique ou à des choses bien plus drôles et chaque fois c’est la catastrophe ! Les enfants vont se reconnaître (ou reconnaître des copains) et les parents vont se rappeler des épisodes douloureux de leur adolescence… (moi ça m’en a rappelé en tout cas…).

La modeOn reste dans la mode mais avec un documentaire, La mode chez Gallimard jeunesse va apprendre des tas d’informations (j’ai moi-même appris des choses) aux enfants à partir de 6 ans. Chapitres courts qui répondent à des questions du genre « Qui fabrique les vêtements ? », « Qu’est-ce qu’un mannequin ? », « La mode est-elle partout dans le monde ? » ou « Les poupées aussi suivent la mode ? », c’est complet et jamais rébarbatif. On y parle aussi des mots à la mode, du maquillage,… En fin d’ouvrage on trouve quelques jeux et en toute fin d’ouvrage des conseils aux parents (là j’avoue que j’ai moins accroché, trouvant ces conseils un tantinet réacs… alors que le reste du livre ne l’est pas). Un petit livre documentaire bien ficelé pour intéresser les enfants et répondre à leurs questions sur le sujet de la mode (et des modes) de façon distrayante.

Quelques pas de plus…
D’autres livres de Clémentine Beauvais que nous avons chroniqué : La pouilleuse et On n’a rien vu venir. Vous pouvez également lire l’interview qu’elle nous a accordé.
Retrouvez Séverine Vidal en interview sur le blog et nos chroniques de ses autres livres : La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps. Retrouvez aussi ses réponses à Dis, c’est quoi ton métier…

Les petites filles top-modèles
de Clémentine Beauvais, illustré par Vivilablonde
Talents Hauts dans la collection Livres et égaux
8€, 135×180 mm, 107 pages, imprimé en Italie, 2010.
Prune, tome 4 : Prune cherche son style
de Séverine Vidal, illustré par Kris di Giacomo
Frimousse dans la série des Prune
8,50€, 150×210 mm, 46 pages, imprimé en Bulgarie, 2012.
La mode
d’Alexia Delrieu et Sophie de Menthon, illustré par Henri Fellner
Gallimard Jeunesse dans la collection Le monde d’aujourd’hui expliqué aux enfants
10,90€, 200×230 mm, 64 pages, imprimé en Italie sur papier recyclé, 2012.


A part ça ?

J’ai participé aux votes des meilleurs ouvrages jeunesse 2012 pour A l’ombre du grand arbre. Le résultat est ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange