La mare aux mots
Parcourir le tag

Voiture

Esprit d’équipe

Par 13 mai 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous propose deux albums formidables : Brille encore, soleil d’or sur un groupe d’animaux intrigués par la disparition du soleil et En voiture une fable burlesque sur un surfeur qui voulait SEULEMENT aller à la plage…

Brille encore, Soleil d’or
Texte de Guo Zhenyuan (adapté par Véronique Massenot) illustré par Zhu Chengliang.
HongFrei
14,50 €, 206×296 mm, 48 pages, imprimé en République tchèque, 2019.
En voiture
de Guilherme Karsten (traduit de l’anglais par Rosalind Elland-Goldsmith)
Seuil Jeunesse
14,50 €, 262×282 mm, 36 pages, imprimé en Italie, 2019.

You Might Also Like

En voiture, Simone !

Par 6 avril 2015 Livres Jeunesse

Notre camping-car !Aujourd’hui, pour une petite fille en bottes de pluie rouges, c’est jour de fête : son grand-père passe la chercher avec son camping-car, et tous deux partent, en tête à tête, pour quelques jours à la mer. Enfin, à la mer ou ailleurs, peu importe, finalement, ce qui compte, c’est de partir avec son papi, en camping-car. Et quand une tempête éclate, c’est encore mieux : une bonne raison de rester enfermé dans ce petit nid douillet !
Les enfants ont parfois des lubies qu’on a du mal à comprendre, comme jouer avec un emballage plutôt qu’avec le cadeau lui-même, ou encore préférer le moyen de transport à la destination des vacances ! C’est vrai ça, pourquoi aller pique-niquer sur la plage, alors qu’on peut pique-niquer tout pareil dans le camping-car ? La relation entre la petite fille et son grand-père est très attendrissante, et les illustrations de Magali Arnal, faites en partie au feutre, donnent un album une teinte très inhabituelle que j’aime beaucoup.
Le même vu par Le tiroir à histoires.

La plus BelleQu’elle est belle, cette petite voiture rouge ! C’est la plus belle, même, disent le titre et le texte. Au fil des pages, la plus belle tourne sur elle-même, chante à tue-tête, fonce droit devant puis se repose un peu, se fait mal et file au garage… Mais quand on regarde bien tous les détails des illustrations, on voit que la petite fille en arrière-plan, celle qui joue avec la voiture, vit les mêmes aventures que son jouet. De qui parle vraiment le narrateur ? Qui est la plus belle finalement ?…
Voilà un album tout mignon, dans lequel un petit garçon parle de la petite fille dont il est amoureux. Tout en formes géométriques, les illustrations sont principalement en rose, jaune, orange et rouge, c’est très visuel : parfait pour accrocher le regard des tout-petits ! Et c’est surtout une très jolie façon de rappeler que les filles aussi ont droit de jouer aux voitures (tout comme les garçons ont droit de jouer à la poupée, si si).
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Ma OuatureNe dit-on pas que les enfants ont une imagination débordante ? Comme ce petit garçon qui a construit une Ouature extraordinaire et qui se fait voler son doudou par la Grenouille Cosmique !
Heureusement que sa Ouature, lancée à la poursuite du méchant qui s’enfuit dans son technomobile, peut voler jusque dans les nuages, plonger jusqu’aux fonds marins, se battre contre les calamars géants, s’élever jusqu’au soleil et rattraper in extremis les doudous jetés sans pitié dans l’espace. Ouf, c’était moins une !
Quelle aventure que celle de ce petit garçon et de sa Ouature ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne s’ennuie pas : le rythme de l’histoire mime parfaitement la vitesse de la course-poursuite qui forme le cœur de l’album. Sur chaque page, on trouve de nouveaux détails, de nouvelles créatures, de nouveaux décors, dans le style très moderne de Federico Combi. Un bel album qui rappelle qu’on peut tous vivre de folles aventures, pour peu qu’on ait un peu d’imagination !
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le même vu par Sous le feuillage et Les Lectures de Liyah.

Allez savoir pourquoi, vos jeunes enfants deviennent fous dès qu’ils voient une bétonnière, un camion-poubelle ou une tractopelle ? Alimentez leur passion grâce à ces deux documentaires consacrés aux transports !

Les transportsLe livre Les Transports, de la collection Ma Baby Encyclopédie Larousse, suit une famille de son départ en vacances dans la voiture familiale jusqu’au cockpit de l’avion, en passant par le garage avec sa dépanneuse, l’autoroute avec ses semi-remorques, ou encore le train avec son wagon plateau porte-voitures. À la fin de l’ouvrage, des jeux, des stickers et un puzzle permettent de découvrir le monde des transports en s’amusant. La couverture matelassée est parfaite pour les petites mains !

Les transportsL’imagier Les transports, dans la collection cache-cache docs de Milan, se construit autour de doubles-pages thématiques : les vélos et les trottinettes, les bus, les trains et les tramways, les véhicules de travaux et de secours… Sur chaque double, les illustrations foisonnantes sont légendées de petits textes explicatifs, dont certains sensibilisent à la sécurité (port du casque à vélo, de la ceinture en voiture, etc.) Les nombreux volets à ouvrir cachent plein de petits détails amusants que les plus jeunes vont adorer !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Fanny Robin (Margot et On n’a rien vu venir), de Marjorie Béal (La coccinelle et le caméléon, Lucien le magicien, L’histoire qui fait peurÀ la campagneEt toute la ville s’éveilleMes deux papasSi petitSi grandMa maison du bout du monde, et La fabrique extraordinaire), de Pierre Crooks (Hippopo Tam-Tam, Saperlipopette mène l’enquête et Poulp’ombre), et de Romain Guyard (Si ta voisine est une sorcière, Si tu rencontres un loup dans la forêt20 bonnes raisons d’aller à l’école20 bonnes raisons de croire au Père Noël et Pourquoi les chiens n’aiment pas les chats). Retrouvez également nos interviews de Fanny Robin et Marjorie Béal.

Notre camping-car !
de Magali Arnal
l’école des loisirs
12,20€, 209×267 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
La plus Belle
Texte de Fanny Robin, illustré par Marjorie Béal
Des ronds dans l’O jeunesse
10€, 207×211 mm, 28 pages, imprimé en Belgique, 2015.
Ma Ouature
Texte de Pierre Crooks, illustré par Federico Combi
Balivernes Éditions
13€, 250×290 mm, 30 pages, imprimé en Belgique, 2014.
Les Transports
Texte de Jean-Michel Billioud, illustré par Romain Guyard
Larousse dans la collection Ma Baby Encyclopédie Larousse
6,90€, 205×195 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2014.
Les transports
Texte de Ruth Martin (traduit par Sylvie Lucas), illustré par Allan Sanders
Milan dans la collection cache-cache docs
9,90€, 208×226 mm, 16 pages, imprimé en Malaisie, 2015.

Marie

You Might Also Like

Une sélection de livres pour les tout-petits

Par 19 juillet 2013 Livres Jeunesse

Voici une nouvelle sélection de livres solides à mettre dans les petites mains.

Plus et moinsEt on commence par un très joli livre pour apprendre les notions de contraires. Tout en longueur, le petit livre de Tomoko Ohmura, Plus et moins, nous montre un pivert qui fait un trou de plus en plus grand, un chien de plus en plus sale ou oiseau de plus en plus près. Une flèche relie les contraires (rapide et lent, haut et bas, chaud et froid,…) et des dessins nous montrent les étapes entre les deux. C’est très bien fait, vraiment ludique et surtout très esthétique. Seul défaut de ce bien joli livre, sa taille ! Il est vraiment trop petit (7 cm de haut) !

Pablo PirateDeux nouveautés dans la collection Mes histoires douces écrites par Pakita, Vroum Vroum c’est parti ! et Pablo pirate chasse au trésor !. Le premier nous raconte l’histoire d’une petite voiture. Avec elle les enfants vont voyager et participer à ses aventures : souffler sur les pneus pour les regonfler, frotter des gouttes pour les faire disparaître (grâce à une matière qui réagit à la chaleur, elles disparaissent vraiment !), ou même faire le plein. Pablo le pirate lui, il va falloir le réveiller (car il est bien au chaud dans son lit), l’aider à ouvrir son courrier (qui contient une carte au Vroum Vroumtrésor), choisir les vêtements et partir avec lui à la chasse au trésor ! Dans les deux cas les textes sont vraiment bien écrits et les matières à toucher, les choses à bouger,… sont vraiment originales ! On suit des chemins, on touche des animaux, on soulève des volets,… Je suis toujours étonné que dans des thèmes aussi utilisés que les pirates et les voitures, et dans un genre qui est le livre avec matières et flaps on arrive encore à faire des choses vraiment nouvelles et sympa. Deux albums très bien faits dans lesquels les enfants sont là pour aider les personnages… et participer à l’aventure avec eux.

barri joue avec papaUn personnage qu’on adore c’est Barri de Marc Clamens chez Hatier. On vous avait déjà parlé de La palette de couleurs de BariBarri cherche son doudou et Barri joue à cache cache, aujourd’hui Barri joue avec papa ! C’est cette fois-ci un livre à toucher (La palette de couleurs de Bari et Barri joue à cache cache étaient des livres en mousse et Barri cherche son doudou un livre en tissu). Le principe est simple, chaque fois les enfants son interrogés sur qui a la même « texture » qu’une chose qui appartient à papa (qui pique comme sa barbe, qui est moelleux comme sa mousse à raser et qui est lisse comme sa barbe rasée), un volet avec un trou et une matière à toucher amène l’enfant à deviner de quel animal il s’agit. C’est très tendre et surtout très esthétique. Les Barri sont vraiment toujours très réussis visuellement. Un très joli livre à toucher.

Qui suis-je les animaux de la savaneOn va encore jouer à deviner dans les deux nouveaux Qui suis-je ? de Marion Billet : Les animaux de la savane et Les Animaux du jardin. Qui suis-je ? Les animaux du jardinDans ces deux albums à flaps des animaux sont cachés par des feuilles, des fleurs ou même des parties de leur corps et il va falloir tenter de deviner qui on va découvrir. Une petite phrase indice aide les enfants (ssss ssss ! Très long, je m’enroule autour des branches. Qui suis-je ?). Deux très jolis albums très colorés et très ludiques.

Mon imagier de la familleOn aime toujours autant les imagiers Kididoc pour les tout-petits illustrés par Nathalie Choux et le dernier sorti, Mon imagier de la famille, est encore très réussi. Coloré, solide, avec des animations très sympa (des yeux qui bougent, des arrière-grands-parents qui font « coucou »,…) ici on va donc mieux connaître le nom des membres de la famille, des parents aux oncles et tantes. On pose de petites questions simples aux tout-petits pour rendre la chose encore plus interactive. Ce qui est vraiment sympa dans cette collection c’est le fait qu’il y ait vraiment des choses à manipuler et tout en étant très solide.

PloumÊtes-vous de la génération Ploum ? Je me souvenais bien de ces albums (sortis au début des années 80). Nathan a la bonne idée de les ressortir. Quatre albums sont déjà disponibles : Les joujoux de Ploum, Bon appétit Ploum !, Bonne nuit Ploum ! et La toilette de Ploum. Les enfants vont adorer ce petit ourson jaune au graphisme épuré (et donc parfait pour les tout-petits) qui vit les même choses qu’eux (chaque album est sur un moment de la vie des enfants). Les parents, eux, vont aimer ce petit côté rétro (voire se souvenir de ces livres qu’ils ont eu petits). Alors, vous l’avez connu ce petit ourson jaune ? Vous aviez ces albums ?

TrotroUn héros que les enfants connaissent bien c’est Trotro, le petit âne gris trop-trop rigolo (je suis sûr que je viens de vous mettre la chanson en tête !). Trois livres tout cartonnés viennent de sortir (avec une forme commune, ça fait partie d’une collection avec toujours les oreilles qui dépassent) : Le bonheur de Trotro, Trotro à Paris et sa version anglaise Trotro in Paris. Dans le premier Trotro est heureux d’avoir des parents aussi merveilleux, dans les deux autres il visite la capitale et ses monuments. C’est simple (mais efficace), Trotro qu’on aime ou pas, les enfants adorent !

coffret pour découvrir la fermeUn petit coffret très original dans sa forme qui vient de sortir chez De la Martinière : Mon coffret pour découvrir les animaux de la ferme. Un boîtier qui tient debout (sur les pattes du cochon) et qui contient 4 petits livres tout cartonnés : Les engins de la ferme, Les travaux de la ferme et bien-sûr Les petits animaux de la ferme et Les grands animaux de la ferme. Dans les deux imagiers « animaux » on va trouver de l’humour grâce à un fil conducteur (dans les grands animaux de la ferme le chien se demande qui sont les parents de l’agneau, dans Les petits animaux de la ferme un poussin qui vient de naître se demande qui sont ses parents, mais c’est sans phrase, tout en subtilité). Dans les deux autres on va apprendre des choses : à quoi servent les engins et grâce à qui ou à quoi on obtient les aliments (le pain du blé, le yaourt de la vache,…). Un joli coffret esthétique aux illustrations signées Clémence Pollet.

Au Secours un Loup tout poiluOn termine avec deux collections que l’éditeur considère pour les un peu plus grands (4 ans pour la première et 3 ans la deuxième collection) mais qui sont cartonnées. Petit coup de cœur pour la première des deux : Au secours ! signée Orianne Lallemand. Deux albums sortis : Au secours ! Une sorcière au nez crochu illustré par Roland Garrigue et Au secours ! Un loup tout poilu illustré par Loïc Méhée. Ici, contrairement aux livres précédents, ce sont de vraies histoires et des histoires… qui font peur ! Dans Au secours ! une sorcière au nez crochu on va devoir aider une petite souris à échapper à la sorcière. Il faut la trouver pour l’aider, soulever les flaps (derrière lesquels se cachent des choses qui font peur) Au Secours une Sorciere au nez crochupuis fuir avec elle en évitant les pièges, les animaux dangereux. Dans Au secours ! un loup tout poilu on va suivre un loup en essayant de savoir ce qu’il a fait… sur une page, sous les flaps se cachent un petit pot de beurre, une cape rouge et une galette… sur une autre on va trouver une maison de paille et une de bois écroulées et une maison de brique qui semble avoir passé un sale moment… Vous l’aurez compris, on joue ici avec les contes classiques. Les deux livres sont très drôles et les nombreux flaps permettent aux enfants de se régaler avec ces deux histoires. Les deux livres se terminent par le monstre en question qui surgit en pop-up et il faut fermer le livre vite pour s’en débarrasser. Les enfants adorent avoir peur et on parie qu’ils vous demanderont, morts de rire, « encore » à la fin ?

Rondes comptines et ritournellesDans la collection Rondes, comptines et ritournelles de chez Larousse on va chanter ! Quatre albums : Comptines de la ferme (illustré par Christelle Lardenoir), Comptines de compère Loup (illustré par Amandine Piu, d’après moi le plus beau), Comptines du chat et de la souris (illustré par Mélanie Combes) et Comptines de l’Ogre et de la sorcière (illustré par Hervé Le Goff). Les textes de chansons que l’on connait généralement : Promenons-nous dans les bois, Une souris verte, Une poule sur un mur, C’est la mère Michel et d’autres beaucoup moins connues (dans ce cas pas évident de connaître l’air pour les chanter, le livre proposant ni CD ni portées musicales) mis en images. Les illustrations sont très colorées (excepté l’album sur l’ogre et la sorcière) et pleines de malice. Pour compléter les petites comptines, deux silhouettes prédécoupées à faire se promener dans le livre (personnellement je n’en ai pas trop vu l’intérêt) et un memory en fin d’ouvrage (une petite « enveloppe » propose de sortir les cartes et de les détacher pour jouer). Quatre très jolis livres pour chanter.

Quelques pas de plus…
Le tag Têtard devrait vous amener vers toutes nos chroniques de livres pour les tout-petits.
Nous avons déjà chroniqué des livres de Pakita (Vive la chasse au trésor, Le club des grands inventeurs, Je m’occupe toute seule, Emma ou Léa, qui est qui ?, Ambre a peur du noirJulie nous fait la cuisine et Pakita la princesse magique), Marc Clamens (La palette de couleurs de BariBarri cherche son doudou et Barri joue à cache cache), Laure du Faÿ (Petit indien, Jeux de langue – Jeux d’écriture et Hans la chance), Marion Billet (Les mini imagiers magnets : Les fruits, Les mini imagiers magnets : Les animaux de la ferme, Paul et Félicie se préparent pour l’école, Boucle d’Or et les trois ours, Chamalo et sa baby sitter et Chamalo est jaloux), Nathalie Choux (Chevaliers, Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées, Mon imagier de la maison, Mon imagier des formes, Mon imagier de Noël, L’ogresse poilueDe vrais amis, Mon imagier des saisons et Mon imagier de la nuit.), Bénédicte Guettier (Je me souviens… et Ainsi font, font, font… les petits poissons), Clémence Pollet (L’auberge des ânes), Orianne Lallemand (Pestouille et Jolicoeur), Roland Garrigue (Comment ratatiner les cauchemars, Ah ! Si j’étais président ! et Comment ratatiner les monstres ?), Loïc Méhée (Cat and Mouse : Eat good food), Mélanie Combes (Oh les jolies petites bêtes et Le petit bonhomme de pain d’épice), Amandine Piu (Sur la route des couleurs) et Hervé Le Goff (Le livre vert du printemps, Le livre vert de l’été, Le canari qui faisait pipi au nid, L’épouvantail qui voulait voyager et Plus de bisous !).
Nous avons aussi réalisé une interview de Marion Billet.

Plus et moins
Texte de Tomoko Ohmura traduit par L’école des loisirs
L’école des loisirs
7,90€, 71×225 mm, 18 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Vroum Vroum c’est parti !
Texte de Pakita, illustré par Laurence Jammes et Marc Clamens
Nathan dans la collection Mes histoires douces
12,95€, 198×199 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.
Pablo le pirate chasse au trésor !
Texte de Pakita, illustré par Laure du Faÿ
Nathan dans la collection Mes histoires douces
12,95€, 199×199 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.
Barri joue avec Papa
Texte de Marc Clamens
Hatier Jeunesse dans la série Barri
9,99€, 187×207 mm, 14 pages, imprimé à Hong Kong, 2013.
Les animaux de la savane
de Marion Billet
Lito dans la collection Qui suis-je ?
8€, 160×165 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les animaux du jardin
de Marion Billet
Lito dans la collection Qui suis-je ?
8€, 160×165 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mon imagier de la famille
de Nathalie Choux
Nathan dans la collection Kididoc
6,90€, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les joujoux de Ploum !
Texte de Micheline Bertrand, illustré par Lise Marin
Nathan dans la série Ploum
6,90€, 160×190 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013.
Bon appétit Ploum !
Texte de Micheline Bertrand, illustré par Lise Marin
Nathan dans la série Ploum
6,90€, 160×190 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013.
Bonne nuit Ploum !
Texte de Micheline Bertrand, illustré par Lise Marin
Nathan dans la série Ploum
6,90€, 160×190 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013.
La toilette de Ploum !
Texte de Micheline Bertrand, illustré par Lise Marin
Nathan dans la série Ploum
6,90€, 160×190 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le bonheur de Trotro
de Bénédicte Guettier
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Trotro
5,10€, 130×170 mm, 12 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Trotro à Paris
de Bénédicte Guettier
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Trotro
5,10€, 130×170 mm, 12 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Trotro in Paris
de Bénédicte Guettier
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Trotro
5,10€, 130×170 mm, 12 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Mon coffret pour découvrir la ferme
Texte de Clémence Pollet
De la Martinière Jeunesse
13,90€, 150×248 mm, 56 pages, imprimé en Chine, 2013.
Au secours ! Une sorcière au nez crochu
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Roland Garrigue
Nathan dans la collection Au secours !
14,90€, 200×300 mm, 16 pages, imprimé en Malaisie
Au secours ! Un loup tout poilu
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Loïc Méhée
Nathan dans la collection Au secours !
14,90€, 200×300 mm, 16 pages, imprimé en Malaisie
Comptines du chat et de la souris
Illustré par Mélanie Combes
Larousse des petits dans la collection Rondes, comptines et ritournelles
7,90€, 190×190 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
Comptines de Compère loup
Illustré par Amandine Piu
Larousse des petits dans la collection Rondes, comptines et ritournelles
7,90€, 190×190 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
Comptines de la ferme
Illustré par Christelle Lardenois
Larousse des petits dans la collection Rondes, comptines et ritournelles
7,90€, 190×190 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
Comptines de l’ogre et de la sorcière
Illustré par Hervé Le Goff
Larousse des petits dans la collection Rondes, comptines et ritournelles
7,90€, 190×190 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Sens dessus dessous

Par 26 mai 2012 Livres Jeunesse

N’ayez pas peur d’attraper un torticolis…

C’est l’heure du départ ! Dans la voiture bleue, les partisans de l’autoroute. Dans la rouge, ceux de la Nationale. Ils vont au même endroit, mais ils ne partent pas au même moment, ne voient pas les mêmes choses, n’ont pas les mêmes sensations ni les mêmes occupations… On fait le voyage avec eux à travers ce livre dans lequel tout est double : on trouve deux couvertures (une bleue et une rouge), deux sous-titres (N1 vs A1 et A1 vs N1), deux sens d’écriture, et pourtant les deux histoires d’Isabel Minhos Martins partagent les mêmes pages. Tantôt superposées, tantôt croisées, les deux routes cohabitent. J’ai beaucoup aimé toutes les trouvailles de mise en page de ce livre. Le livre est ici un véritable objet à manipuler, à regarder dans un sens puis dans l’autre, la tête à l’endroit ou à l’envers. Les illustrations de Bernardo Carvalho sont stylisées et monochromes, mais ça renforce les effets de mise en page, et c’est original.

   

Un peu sur le même principe de livre-double, Frédéric Laurent nous propose Fipopus et Gropopus. C’est vraiment très difficile de vous parler de ce livre, qui ne ressemble à aucun autre. Mais je peux déjà vous dire que je l’ai beaucoup aimé. Déjà, l’objet est vraiment très beau. Non seulement on retrouve le principe de double-couvertue et de double-histoire, mais en plus il est relié de telle manière qu’on peut le déplier complètement pour former une immense frise. La typographie tient une place capitale dans l’histoire et j’aime beaucoup cette idée que les mots prennent vraiment part à l’illustration, et le format tout en hauteur a toute son importance.
Pour vous parler un peu plus de l’histoire, je dirais que les Fipopus et les Gropopus sont deux peuples qui ne se connaissent pas, mais dont les destins sont quand même très liés. Ils ne vivent pas ensemble, mais on se rend vite compte qu’ils habitent la même terre. Un puits qui se tarit d’un côté, c’est de l’eau qui jaillit de l’autre. Une météorite qui creuse l’une des terres provoque l’éruption d’une montagne sur l’autre, etc.
Deux histoires pour deux peuples bien différents, qui finalement, partagent un peu les mêmes ressources. Un autre livre « tête-bêche », un peu loufoque comme je les aime !

Quelques pas de plus….
Se balader et Les mille blancs des esquimaux sont deux autres livres d’Isabel Minhos Martins chroniqués sur La Mare aux Mots.
Fipopus et Gropopus vu par Le cabas de Za.

Les deux routes
de Isabel Minhos Martins illustré par Bernardo Carvalho
Notari dans la collection L’oiseau sur le Rhino.
13 €
Fipopus et Gropopus
de Frédéric Laurent
L’Atelier du Poisson Soluble
15 €

———————————————————————————————————————–
A part ça ?

Je vous fais partager une trouvaille : le site « Se coucher moins bête ». La page d’accueil annonce : « le site pour briller en soirée ». Je dirais aussi que ça peut vous permettre de glaner plein d’infos insolites à partager avec vos enfants !

You Might Also Like

Secured By miniOrange