La mare aux mots
Parcourir le tag

Yara Kono

Histoires d’immigrations

Par 19 mai 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux albums à l’actualité brûlante, à mettre entre toutes les mains, deux albums qui nous parlent de l’exil et de l’intégration dans un pays d’accueil.

Te souviens-tu de Wei ?
Texte de Gwenaëlle Abolivier, illustré par Zaü
HongFei
15,50 €, 320×240 mm, 52 pages, imprimé en République tchèque, 2016.
Avec trois brins de laine (on peut refaire le monde)
Texte d’Henriqueta Cristina (traduit par Carlos Batista), illustré par Yara Kono
Les éditions des éléphants
 13,50 €, 227×268 mm, 32 pages, imprimé en Lettonie, 2016.

You Might Also Like

Les grands-mères à l’honneur

Par 27 novembre 2012 Livres Jeunesse

Quelle belle histoire ! Une grand-mère meurt et ses filles (la mère et les tantes du narrateur) se disputent une couverture. La couverture. Une histoire en petits carreaux de tissu. est un très bel album pour enfants qui nous raconte l’histoire de cet assemblage de morceaux de tissus. En effet, chaque petit carré a une histoire que la vieille dame se faisait un plaisir de raconter à ses petits-enfants au moment de les border. Bouts de nappe, de tablier, de jupe, petit à petit c’est l’histoire familiale qui se raconte.

Isabel Minhos Martins signe vraiment une très belle histoire, touchante, émouvante. Nous aussi on aimerait entendre cette grand-mère nous raconter tous ces morceaux de passé. En plus, les belles illustrations de Yara Kono ont un petit air ancien tout en s’inspirant de formes et de motifs dans l’air du temps. J’étais toute attendrie de refermer ce livre, en pensant à ma propre complicité avec ma grand-mère… De quoi se lover près de la cheminée et se laisser bercer, sous une couverture…

Autre histoire d’héritage, d’histoire familiale et de grand-mère, La mémé de ma mémé est un album pour enfants qui joue plutôt sur le versant humoristique. Une petite fille est avec ses deux grands-mères, Mémé et Mamie. Toutes les deux sont très très différentes, mais ont en commun le fait, comme tout le monde, d’avoir eu elles-mêmes des « mémés ». La petite fille aimerait en savoir plus, et commence alors une jouxte entre les deux vieilles dames pour vanter les qualités de leur famille respective. La mémé de Mémé était championne mondiale de gâteau au chocolat, celle de Mamie a créé la mini-jupe, et ceci n’est qu’un très bref aperçu ! La petite fille parviendra-t-elle à leur faire comprendre qu’elle n’a pas besoin de tout ça pour les aimer exactement de la même manière, avec toutes leurs différences ?

Noé Carlain et Ronan Badel signent une fois de plus une histoire vraiment drôle. Les illustrations pétillent, notamment les visages des personnages, qui traduisent bien les émotions, en quelques traits. Les exploits des ancêtres sont également dessinés avec humour ! On a un peu l’impression de retrouver l’ambiance de Moi, ma grand-mère, de Pef (un livre que je vous conseille ABSOLUMENT et dont Gabriel avait parlé ici), et en même temps, c’est bien différent, plus axé sur les possibles rivalités familiales autour des petits-enfants (qui offrira le plus beau cadeau ?, Qui sera la préférée ?,…). La petite fait le lien, le pont, entre ces deux grands-mères qui sont finalement, grâce à elle, un peu de la même famille ! Un livre tendre à découvrir !

Quelques pas de plus…
Nous avons également chroniqué d’autres livres d’Isabel Minhos Martins : Les deux routes, Se balader et Les mille blancs des esquimaux.
Gabriel avait déjà chroniqué Le pépé de mon pépé, pendant masculin de La mémé de ma mémé. Retrouvez sa chronique.
Noé Carlain et Ronan Badel sont également à l’origine de Tout ce qu’une maman ne dira jamais, chroniqué ici.
Enfin d’autres albums qui mettent à l’honneur les grand-mères : Moi, ma grand mère…, Chez Mémé, Quand Grand-mère revenait, Mamythologie, Ainsi disait Grand-mère et La mémoire aux oiseaux
.

La couverture. Une histoire en petits carreaux (de tissu)
de Isabel Minhos Martins illustré par Yara Kono et traduit du portugais par Notari et Marcel Cottier
Notari
13 €, 204×226 mm, 28 pages, lieu d’impression non renseigné
La mémé de ma mémé
de Noé Carlain et Ronan Badel
L’élan vert dans la collection Poivre et compagnie
12,20 €, 233 x 233 mm, 32 pages, imprimé en Chine

A part ça ?

Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir (et de partager allégrement) le nouveau Pavé dans la Mare, le magazine de La mare aux mots, dans un hors-série spécial Noël ! Au programme des tas d’idées de cadeaux pour ces fêtes de fin d’année. Les miennes, celles de Gabriel mais aussi celles d’invités ! A télécharger ici.

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange