La mare aux mots
Parcourir le tag

Contes du monde

De très beaux albums

Par 21 décembre 2017 Livres Jeunesse

Pour ma dernière chronique de l’année, je vous propose des merveilles. Noël est tout proche, j’ai sélectionné de beaux albums. Cette chronique arrive un peu tard (mais la grande majorité d’entre eux étaient dans le webzine), mais elle vous donnera peut-être des idées de cadeaux de dernière minute ou tout simplement parce que finalement, Noël ce n’est pas forcément toujours le 25 décembre !

La Mésaventure
d’Iwona Chmielewska (traduit par Lydia Waleryszak)
Format
16,90 €, 218×275 mm, 60 pages, imprimé en Pologne, 2016.
Lignes
de Suzy Lee
Les Grandes Personnes
14 €, 215×280 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2017.
Promenons-nous dans les mois
d’IK & SK
Père Castor
15 €, 190×255 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Giselle
de Charlotte Gastaut, d’après Théophile Gautier et Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges
Amaterra
24,50 €, 298×330 mm,44 pages, imprimé en Chine, 2017.
Le prince Sauvage et la renarde
Texte de Jean-Philippe Arrou-Vignod, illustré par Jean-Claude Götting
Gallimard Jeunesse
16 €, 270×333 mm, 48 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Mes petites roues
de Sébastien Pelon
Père Castor
14 €, 300×260 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Le nez de Cyrano
Texte de Géraldine Maincent, d’après Edmond Rostant, illustré par Thomas Baas
Père Castor
14 €, 210×340 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2017.
Princesse Souris
Texte de France Quatromme, illustré par Violaine Costa
Circonflexe dans la collection Albums Circonflexe
15 €, 265×340 mm, 32 pages, imprimé en Pologne, 2017.
Pleine Neige
d’Antoine Guilloppé
Gautier-Languereau
19,95 €, 298×325 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2017.
Petit jardin de poésie
Textes de Robert Louis Stevenson (traduits par Christian Demilly), illustrés par Ilya Green
Grasset Jeunesse dans la collection La Collection
19,90 €, 242×312 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2017.
La patience du héron
Texte d’Érik L’Homme, illustré par Lorène Bihorel
Gallimard Jeunesse
15,90 €, 290×200 mm, 48 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
La Princesse aux mille et une perles
Texte de Ghislaine Roman, illustré par Bertrand Dubois
De La Martinière Jeunesse
16 €, 273×385 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2017.
Björn et le vaste monde
de Delphine Perret
Les fourmis rouges
12,50 €, 210×150 mm, 64 pages, imprimé en Italie, 2017.
Les Belles
Textes de Fabienne Morel et Gilles Bizouerne, illustré par Charlotte Gastaut, Delphine Jacquot et Peggy Nille
Syros dans la collection le tour du monde d’un conte
21,90 €, 180×229 mm, 286 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Contes de Grimm
Textes des frères Grimm, illustrés par Arthur Rackham
BNF éditions
29 €, 220×270 mm, 192 pages, imprimé en Belgique, 2017.
Le secret du nom et autres contes
Textes de Muriel Bloch, illustrés par Margaux Othats
Gallimard Jeunesse Giboulées
18 €, 205×265 mm, 128 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Un conte de Bali et un cours de dessin

Par 8 septembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux albums très différents ! On commence avec un conte balinais plein de poésie, puis on va s’instruire un peu avec un cours de dessin complètement loufoque !

La complainte de Gecko
Texte de Marie Brignone, illustré par Élodie Nouhen
Didier Jeunesse
12,50 €, 242×258 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Le pire livre pour apprendre le dessin
d’Antonin Louchard
Seuil Jeunesse
8,90 €, 186×188 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Des contes superbes

Par 7 novembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente trois magnifiques contes.

Corbeau noir Cygne blanc
Texte d’Isabelle Genlis, illustré par Qu Lan
Picquier Jeunesse
21,50 €, 255×325 mm, 70 pages, imprimé en Chine, 2016.
Le coffre enchanté
Texte de Jean-François Chabas, illustré par David Sala
Casterman dans la collection Les albums Casterman
15,90 €, 240×2340 mm, 32 pages, imprimé en Roumanie, 2016.
Tooksipa et le tabouret d’or
Texte d’Abbadan, illustré par Helder Da Silva
Glénat Jeunesse dans la collection Ethno-Contes
14,99 €, 240×320 mm, 48 pages, imprimé en Italie, 2016.

You Might Also Like

Chut ! J’écoute le disque !

Par 16 mars 2015 CD non musical, Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Une nouvelle petite sélection de CD et livres-CD

Ici BabaOn commence en musique et avec un de nos chouchous ! Ici Baba est de retour pour le plus grand plaisir de nos enfants (et le nôtre, un peu). Comme dans le précédent album (Chat qui se cache), ici l’ambiance est familiale. Samir Barris chante avec les enfants et l’on a l’impression d’être dans la pièce avec eux. On reprend les paroles en même temps que les enfants du CD, on écoute attentif. C’est rare un CD qui donne autant une impression d’immersion ! Les chansons sont à la fois douces et entraînantes. Samir Barris se fait certainement plaisir (et à nous aussi) en adaptant A Forest des Cure en français, un délice.
Ce CD est, comme le précédent, une vraie réussite ! Ici Baba s’impose comme l’un des meilleurs groupes pour les plus petits.
L’écouter sur deezer.

Le loup est un loup pour l'hommeUn autre chanteur dont on avait beaucoup aimé le précédent album, Julien Baer revient et ça nous ravit ! Après Milanimo, il nous parle d’un seul animal : le loup. Dans Le loup est un loup pour l’homme on l’écoute nous raconter l’histoire d’un loup un peu trop gourmand. Pour introduire l’histoire et la conclure, Julien Baer chante de sa voix douce, accompagné d’une musique qui nous enveloppe comme un cocon. Que c’est doux ! Et pourtant, jamais mièvre, plein d’humour (le loup passe quand même son temps à manger tout le monde !). Comme pour le précédent, le livre qui accompagne le CD est illustré par Philippe Katerine. Même si le défenseur des animaux que je suis regrette un peu la fin de l’histoire, c’est là encore un album très réussi.
Une histoire, trois chansons, un beau livre. C’est doux et drôle, c’est bon, tellement bon !
Bande annonce.

le nom de l'arbreIl y a longtemps, très longtemps, les animaux étaient doués de parole. À cette époque, une sécheresse incroyable s’abattit sur le pays et avec elle vint la famine. Les animaux pensaient qu’ils allaient mourir de faim quand ils s’aperçurent qu’un arbre était couvert de fruit. Seulement les fruits étaient hauts, même la girafe ne pouvait les attraper. Pour que l’arbre se penche et donne ses fruits, il fallait dire son nom. Les animaux durent donc aller voir le chef qui vivait en haut de la montagne, lui connaissait le nom de l’arbre, mais il fallait aussi le retenir…
C’est un très beau conte que nous proposent les éditions québécoises Planète Rebelle. Un conte qui nous rappelle que chacun a son utilité dans la collectivité, même celui dont on doute des qualités. Les illustrations de Slavka Kolesar sont superbes.
Un beau conte, plein d’humour, superbement illustré.
Un extrait sur le site de l’éditeur.

La pluie d'orÀ Paris, dans le quartier de La Pluie d’Or les habitants vivent en harmonie depuis que l’or est tombé du ciel (d’où le nom du quartier). Mère Fatma régale tout le monde avec son couscous, mais il lui manque quelque chose : des enfants. Elle se rend à l’Hororphelinat et décide d’adopter Asia et Noah, deux enfants qui ont l’air triste. Mais pour rendre aux enfants la joie de vivre, le chemin sera long !
La pluie d’Or est une comédie musicale rap née à la Goutte d’Or, quartier populaire parisien. Dans ce livre-CD, on retrouve donc une novélisation de l’histoire et un CD avec les chansons du spectacle. J’avoue ne pas être tombé sous le charme (contrairement à Délivrer des livres), mais c’est certainement un livre-CD qui ravira ceux qui ont vu le spectacle et ceux qui aiment ce genre de musique. On parle ici de la peur des étrangers, de la différence, de la tolérance, de vivre ensemble, de l’adoption. L’ouvrage est préfacé par MC Solaar.
Un conte musical rap, dont vous pouvez écouter le communiqué de presse ici.
Des extraits… et si vous êtes parisiens rendez-vous dans le À part ça ?.

Contes traditionnels du QuébecEt si on partait au Québec ? Grâce aux éditions Oui’dire, on va passer près de 2 heures à l’écoute de conteurs québécois qui nous offrent des contes traditionnels de leur belle province.
La fille d’un roi promise à celui qui arriverait à l’embêter en trois questions, la femme d’un fainéant qui fut tentée par le diable, un homme invisible qui se marierait à la première femme qui pourrait le voir, un trempeur de couteau qui s’était fait voler la recette qui le rendait exceptionnel et qui s’en alla voir le diable, un homme qui promit sa fille à un ours après avoir cueilli une fleur dans son jardin, un homme qui voulait coincer celui qui était capable de répondre à toutes les questions, un étrange invité à un bal ou encore un couple qui découvre un miroir.
Les histoires font parfois peur, le diable est bien présent, comme souvent dans les contes traditionnels (j’ai souvent pensé aux contes bretons). Mais elles sont toutes captivantes. On a l’impression d’être au coin du feu et d’écouter les conteurs, d’être avec eux.
Un double CD qui va enchanter les amoureux du Québec et les amateurs de contes, tout simplement.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

des nouvelles de SuisseAprès le Québec, La Suisse !
Un poulet bien résistant, un oiseau très laid qui devint beau grâce à un lac et un loup qui voulut faire pareil, un jeune berger coincé dans la montagne qui va rencontrer trois géants, un homme qui aida une femme bien étrange qui allait nu pieds, une femme qui n’avait jamais peur et qui voulait connaître cette sensation, un homme qui s’aperçut que sa femme était une sorcière et Jeanne, une petite fille que sa mère, trop occupée par son téléphone, avait oubliée dans un abribus.
Entrecoupés par des chants tyroliens, les sept contes suisses réunis ici sont tout simplement captivants. Difficile de ne pas s’arrêter le temps d’écouter les conteurs. Les histoires ne s’adressent pas aux plus jeunes (certaines sont assez dures), mais passionneront les grands enfants… et même les adultes !
Encore un CD de contes sorti chez Oui’dire qui prouve la qualité de cette super maison d’édition.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

L'Ogre BabborcoUn enfant qui avait faim mangea le repas d’un ogre et mit des crottes de chèvre à la place en croyant que celui-ci ne verrait rien. Un petit garçon gardé par sa sœur un peu distraite fut enlevé par les oies de Baba Yaga. Un Alligator se fit passer pour la maman de trois petites filles pour que celles-ci ouvrent la porte et qu’il en fasse son repas.
Trois contes. Une version sarde du Petit chaperon rouge, un conte populaire russe et une version louisianaise de la Chèvre et les biquets. Muriel Bloch, une de nos plus grandes conteuses, nous propose ces trois histoires captivantes. On a un peu peur, on rigole, on chante. On se régale surtout ! D’autant que le CD est accompagné d’un magnifique album aux illustrations signées Andrée Prigent et Régis Lejonc.
Encore un super livre-CD sorti chez Didier Jeunesse.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Dans le ventre d'AnansiOn reste avec Muriel Bloch, mais cette fois-ci avec un CD pour les plus grands. Une heure de contes qui nous fait voyager en Amérique, en Afrique ou encore en Inde.
Muriel Bloch nous raconte comment le feu est venu sur Terre ou quel était le premier animal. Elle nous parle de la gourmandise d’Anansi, l’araignée rusée, et des funérailles de son ventre. Il sera aussi question de manteaux difficiles à créer, d’apprenti tailleur amoureux d’une femme génie, de la première femme qui réussit à entrer dans la ville d’Angola, d’une cloche qui redonnait le goût de la vie, d’un conte et une chanson coincés par le ventre d’une femme qui n’avait pas d’enfant qui décidèrent de se venger et d’une couverture en piquants de porcs épics.
Même si j’ai trouvé parfois la musique trop présente, on fait un beau voyage avec Muriel Bloch. Ses contes viennent de Lettonie, du Ghana, d’Afrique occidentale, du Japon… Sa voix nous enchante.
Une heure délicieuse avec la voix de Muriel Bloch.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

VirelanguesOn termine avec Virelangues, des jeux de langues interprétés par Béatrice Maillet et Wanda Sobczak. Des phrases impossibles à répéter (Chez Sacha, Angèle et Gilles en gilet, gèlent. Chez ce cher Serge, j’ai chaud), des allitérations (Six souris sous le lit sourient sans souci de six chats), des phrases étranges, des jeux de mots… la langue se régale en répétant les phrases. Les deux adultes sont accompagnées par des enfants qui s’amusent à répéter et par des musiciens qui rendent le tout plus agréable à écouter. On retrouve aussi des petites chansons, comme Trois petits chats.
Pour s’amuser en famille ou dans la classe, pour jouer avec la langue et s’entrainer à prononcer.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Retrouvez, regroupés dans des tableaux Pinterest, tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués ici et les CD et livres-CD non musicaux .

Ma mie forêt
d’Ici Baba
Victor mélodie / Stakhanova
Autour de 13 €, 43 min. env., 2014.
Le loup est un loup pour l’homme
de Julien Baer, illustré par Philippe Katerine
Actes Sud Junior
19 €, 225×254 mm, 50 pages, 10 min. env., imprimé en Belgique, 2014.
Le nom de l’arbre
Texte de Stéphanie Bénéteau (lu par l’auteure), illustré par Slavka Kolesar
Planète Rebelle dans la collection Conter Fleurette
22 €, 200×200 mm, 40 pages, 13 min. env., imprimé au Canada, 2015.
La pluie d’Or
Texte de Salima Drider, illustré par Gautier Rebetez
Nuits d’encre dans la collection Ziklu
Autour de 15 €, 210×210 mm, 82 pages, 31 min. env., imprimé en Bulgarie, 2014.
Contes traditionnels du Québec
Collectif
Oui’dire dans la collection La puce à l’oreille
21 €, 108 min. env., 2014.
Des nouvelles de Suisse
Collectif
Oui’dire dans la collection Contes croisés
17 €, 69 min. env., 2014.
L’Ogre Babborco
Textes de Muriel Bloch (racontés par l’auteure), illustrés par Andrée Prigent et Régis Lejonc
Didier Jeunesse dans la collection À petits petons
21,30 €, 232×217 mm, 96 pages, 27 min.env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Dans le ventre d’Anansi
de Muriel Bloch
Oui’dire dans la collection Contes d’auteurs
17 €, 64 min.env., 2014.
Virelangues
Interprété par Béatrice Maillet et Wanda Sobczak, musique de Michel Dupuis et Jean-Luc Lenoir
Oui’dire dans la collection À la marge
17 €, 34 min. env., 2014 (première édition 1996).

À part ça ?

Si vous êtes parisien, sachez que vous pourrez assister, le samedi 28 mars à 11 H, à une représentation de La pluie d’or au Gibert Joseph Barbès. Le concert sera suivi d’une rencontre avec Salima Drider et une discussion autour des valeurs centrales du livre, la tolérance et le vivre ensemble.

Gabriel

You Might Also Like

De très beaux albums

Par 23 février 2015 Livres Jeunesse

Il y a un point commun entre les albums de la chronique du jour, ce sont de magnifiques ouvrages qui m’ont particulièrement touché (et pour certains, le mot est faible).

Ianos et le dragon d'étoilesEn ce temps-là, la vie était difficile, tout le monde mourrait de faim. Un dragon en était la cause, il avait dévoré les étoiles et la lune et s’attaquait maintenant au soleil. Ianos, un jeune Tsigane, savait qu’un jour il irait combattre le dragon pour délivrer les étoiles et ramener la lumière. Un jour, il prit la route.
Ianos et le dragon d’étoiles est un magnifique conte tsigane. Sorti dans la collection Contes du monde chez Didier Jeunesse (gage de qualité), il nous raconte l’histoire d’un jeune homme prêt à tout pour tuer un dragon qui fait régner la terreur sur la Terre. Jean-Jacques Fdida est un conteur et, comme toujours, son texte est particulièrement bien écrit, les mots semblent choisis, la langue est belle, le texte est un régal à lire à haute voix. Les illustrations de Régis Lejonc accompagnent parfaitement les mots de Jean-Jacques Fdida et le grand format du livre met en valeur les planches au pastel sec.
Un magnifique conte sorti dans une des plus belles collections de contes du monde.

Arlequin ou les oreilles de VeniseArlequin était victime de moqueries à cause de ses oreilles… Il faut dire qu’elles étaient particulièrement grandes ! Mais ce défaut a aussi un avantage : on entend TOUT ! Alors bien sûr on entend les quolibets, mais on est aussi très fort pour accorder les instruments de musique. Arlequin devint donc le meilleur accordeur de Venise. Un jour, un homme très riche le fit venir. Quel allait être l’instrument que pouvait posséder le propriétaire d’un tel palais ? Arlequin allait être bien surpris.
Quelle magnifique histoire d’amour ! Je retrouve la poésie, la beauté des mots qui m’avaient tant plu dans L’épouvantail qui voulait voyager du même Hubert Ben Kemoun, un de mes albums préférés (chroniqué ici). Il faut dire aussi que comme dans ce dernier, les illustrations d’Arlequin ou Les oreilles de Venise sont superbes et accompagnent merveilleusement le texte. Ici, elles sont signées Mayalen Goust.
Cet album sortit en 2012, qui ressort ici en petit format (donc à petit prix), est sélectionné au prix des Incorruptibles cette année (sélection CE2-CM1)… et mériterait de le gagner !

YllavuIl y avait un pays où les gens vivaient heureux, en harmonie. Mais un jour, des pierres brillantes apparurent sur le sol et tout le monde voulut en posséder. Les Hommes commencèrent à vivre en regardant par terre, dans l’espoir de trouver une de ces pierres. Ainsi, génération après génération, les corps se modifièrent et bientôt on naissait courbé vers le bas, incapable de regarder ailleurs que vers ses pieds. Mais un jour, un homme tomba dans un trou et vit quelque chose qu’il n’avait jamais vu, dont on parlait uniquement dans les histoires : le ciel.
Yllavu est un des plus beaux albums de ma bibliothèque, un album que je chéris, un bijou. Les éditions HongFei le rééditent dans un format mieux adapté au lectorat (j’avais chroniqué l’ancienne version ici). Le texte (et surtout ce qu’il raconte) est absolument magnifique. On y parle de la cupidité, de vivre pour accumuler des richesses sans rien voir d’autre. On y parle de ceux qui découvrent la beauté du monde et de la façon dont ils sont perçus. Écrit par un moine bouddhiste, ce texte est mis en image par un de nos illustrateurs les plus doués : Samuel Ribeyron. Les planches sont absolument superbes. Un bijou je vous dis !
La réédition dans un nouveau format de l’un des plus beaux livres de la littérature jeunesse.

Quelques pas de plus…
On a déjà chroniqué des livres de Jean-Jacques Fdida (Contes d’Afrique, Cendrillon ou La Belle au soulier d’or, La barbe bleue ou Conte de l’Oiseau d’Ourdi, Le Petit Chaperon rouge ou La Petite Fille aux habits de fer-blanc et La belle au bois dormant ou Songe de la vive ensommeillé), de Régis Lejonc (La boîte à joujoux, Loup ?, La mer et lui, Le petit chaperon rouge ou La petite fille aux habits de fer blanc et Obstinément Chocolat), d’Hubert Ben Kemoun (La fille seule dans le vestiaire des garçons, Le nouveau doudou, La pire meilleure journée de ma vie, Seuls en enfer et L’épouvantail qui voulait voyager ), de Mayalen Goust (Le roi maladroit et Le prince amoureux) et de Samuel Ribeyron (Ce n’est pas très compliqué, Les plus belles chansons anglaises et américaines, 38 perroquets, Le grand papa et sa toute petite fille, Super Beige, Super Beige, le retour, Beau voyage, Yllavu, Pi, Po, Pierrot et Salade de fruit. Et aussi les films Et 10,11,12 Pougne le Hérisson, L’hiver de Léon, Le printemps de Mélie et L’été de Boniface). Retrouvez aussi nos interviews d’Hubert Ben Kemoun et de Samuel Ribeyron.

Ianos et le dragon d’étoiles
Texte de Jean-Jacques Fdida, illustré par Régis Lejonc
Didier Jeunesse dans la collection Contes du monde
14,20 €, 200×260 mm, 40 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-reponsable, 2015.
Arlequin ou Les oreilles de Venise
Texte d’Hubert Ben Kemoun, illustré par Mayalen Goust
Père Castor dans la collection Les p’tits albums du Père Castor
5,50 €, 170×210 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015 (première édition : 2012).
Yllavu
Texte de Gambhiro Bhikkhu, illustré par Samuel Ribeyron
HongFei
12,70 €, 40 mm, 187×246 pages, imprimé en République Tchèque, 2015.

À part ça ?

Cram Cram 30Le nouveau Cram Cram ! est sorti ! Le numéro 30 du magazine jeunesse qui voyage nous propose un voyage au Burkina Faso (grâce à la famille Derrien) ! On trouve, comme toujours, des blagues, un animal du mois (l’oryctérope), une grande histoire (un conte burkinabé), le jouet de Grand-Père Daniel (le poussoir africain), des idées et une recette (le milk shake burkinabé) ! Comme d’habitude c’est sans pub (tout en étant seulement à 5,90 € et avec un beau papier). On adore Cram Cram ! et on vous invite à soutenir leur action pour le faire rentrer dans les classes ici.
Cram Cram ! numéro 30, 5,90 € ou par abonnement.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange